JMJ 2011

card-rylko-8

Messe d’inauguration de la JMJ de Madrid 2011

Accueil des jeunes par le Card. Ryłko

Plaza Cibeles, 16 août 2011

 

Très chers jeunes,

et voilà, le jour tant attendu est arrivé: l’inauguration de la XXVIème  Journée Mondiale de la Jeunesse. Après un long cheminement de préparation vous êtes finalement arrivés ici, à Madrid, la belle métropole moderne qui deviendra ces jours-ci la capitale de la jeunesse catholique du monde entier...

“Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!...” (Ps 118,26). C’est par ces mots du Psaume que je vous donne cordialement la bienvenue avec toutes les chaleureuses salutations de la part du Conseil Pontifical pour les Laïcs, le dicastère du Saint-Siège auquel le Pape a confié l’organisation des rencontres mondiales des jeunes. J’adresse une pensée reconnaissante à vos évêques, aux prêtres, aux religieux et aux religieuses, ainsi qu’aux formateurs laïcs qui vous ont accompagnés et vous ont guidés sur le parcours de préparation spirituelle à cette grande aventure de la foi que nous vivrons ensemble ces jours-ci.

À ce rendez-vous avec le Saint-Père Benoît XVI vous avez amené vos projets et vos espoirs, mais aussi vos inquiétudes, les préoccupations pour les choix qui vous attendent... Ce seront des jours inoubliables de découvertes importantes et de décisions déterminantes pour votre vie...  

Les réflexions et les prières de ces journées seront guidées par les mots de Saint Paul que vous connaissez bien “Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi...” (Col 2,7). C’est une parole exigeante parce qu’elle contient un programme de vie précis pour chacun de nous!  Ces jours-ci, au cœur de notre  réflexion il y aura la foi. Parce que la foi est un facteur décisif dans la vie de tout homme. Tout change, selon le fait que Dieu existe ou qu’Il n’existe pas! La foi est la racine qui nous nourrit avec la lymphe vitale de la parole de Dieu et des sacrements; c’est le fondement, la roche sur laquelle construire notre vie, la boussole sure qui guide nos choix et donne à notre vie son orientation décisive. 

Aujourd’hui malheureusement, dans notre monde qui si souvent refuse Dieu et vit comme s’Il n’était pas là, beaucoup se demandent : la foi est-elle encore possible?...

Très chers jeunes! Vous êtes venus ici, à Madrid, des endroits les plus retirés de la planète, pour dire à voix haute au monde entier - et en particulier à cette Europe qui montre les signes d’un profond désarroi - votre “oui” convaincu!  “Oui”, la foi est possible! Plus encore, c’est même une aventure merveilleuse qui nous permet de découvrir toute la grandeur et la beauté de notre vie... Parce que Dieu, qui s’est révélé sous le visage du Christ, ne diminue pas l’homme, mais il l’exalte de façon démesurée, au-delà de toute imagination! ... Ces jours-ci, nous voulons crier avec les Apôtres au Seigneur: “Augmente notre foi!” (Lc 17,5)... Nous voulons aussi prier avec Saint Anselme: Seigneur, «enseigne-moi à Te chercher, montre-toi à qui Te cherche, car je ne puis Te chercher si Tu ne m’enseignes, ni Te trouver si Tu ne te montres» (Proslogion 1,1).

En attendant l’arrivée du Pape Benoît XVI, nous avons accueilli ce soir un invité spécial de la JMJ de Madrid: le Bienheureux Jean-Paul II qui revient au milieu de vous jeunes qu’il a tant aimés, et dont il a été aussi beaucoup aimé: il est revenu comme votre Patron Bienheureux et comme le Protecteur à qui vous pouvez vous confier; il est revenu comme un ami - un ami exigeant, comme il aimait à se décrire... Il est venu vous dire une fois de plus, avec tant de chaleur: N’ayez-pas peur! Choisir le Christ dans sa vie c’est acquérir la perle précieuse de l’Évangile pour laquelle cela vaut la peine de tout donner!...  

Très chers jeunes! 

La JMJ de Madrid 2011 est commencée! ...

Je vous redis donc: Bienvenus à tous à Madrid!...

 

 

 

Eucharistie conclusive de la XXVI JMJ - Madrid 2011

Paroles de remerciement pour le Pape de la part du Card. Ryłko

Cuatro Vientos, 21 août 2011

 

Très Saint-Père, 

 

Nous voici arrivés au moment culminant de la XXVIème Journée Mondiale de la Jeunesse à Madrid. Devant vous, Sainteté, les jeunes venus des endroits les plus dispersés de la Terre: une Église jeune, pleine de la joie et de l’enthousiasme  de la foi. Ce sont des jeunes fiers d’appartenir au Christ et à son Église...  Il s’agit vraiment d’une “génération qui cherche Dieu” (cf. Ps 24).  Durant ces jours passés à Madrid, ces jeunes ont fait le choix de vivre - comme nous l’enseigne Saint Paul - “enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi” (Col 2,7).

En votre personne, Saint-Père, ces jeunes rencontrent toujours un vrai père qui les aime et un maître de la foi, un guide sûr qui leur apprend à ne jamais perdre de  vue ce qui est essentiel dans la vie, c’est-à-dire Dieu - ce Dieu qui s’est manifesté sous les traits de son Fils fait homme pour notre salut. Merci, Saint-Père, parce que vous nous rappelez inlassablement que “sans Dieu les comptes sur l’homme ne sont pas justes, de même que les comptes sur le monde, sur tout l’univers ne sont pas justes” (Ratisbonne, 12 septembre 2006).  Merci pour le précieux don de Youcat, que les jeunes ont trouvé dans leur sac-à-dos de pèlerin et pour vos paroles d’encouragement paternel: “Étudiez le catéchisme avec passion et persévérance /.../Vous devez connaître ce que vous croyez, vous devez connaître votre foi /.../ Oui, vous devez être bien plus profondément enracinés dans la foi que la génération de vos parents, pour pouvoir résister avec force et détermination aux défis et aux tentations de ce temps ” (Préface de Youcat).

Et maintenant, au terme de ces merveilleuses journées passées à Madrid, pleines de joie, les jeunes voudraient vous assurer, Saint-Père, de leur profonde dévotion filiale et de leur gratitude. Merci d’avoir présidé cette JMJ! Merci pour les paroles que vous avez bien voulu adresser à ces jeunes - des paroles d’espérance qui illuminent leur chemin. 

Unis aujourd’hui autour de vous, Sainteté et Successeur de Pierre, nous voulons aussi renouveler notre remerciement au Bienheureux Jean-Paul II pour le don des Journées Mondiales de la Jeunesse, qui ont atteint désormais 25 ans d’existence: combien de vies transformées! Combien de vocations choisies et accomplies! Combien de fruits de sainteté!

Saint-Père, à présent le moment important et tant attendu de l’envoi en mission est arrivé. À la conclusion de cette Journée Mondiale de la Jeunesse 2011, tous les jeunes ici présents sont prêts à repartir de Madrid pour le monde entier, envoyés par votre Sainteté comme les apôtres de la nouvelle évangélisation. Chacun d’eux a reçu  une petite croix missionnaire que bientôt vous bénirez, Saint-Père, une croix qui leur rappellera toujours la mission importante reçue aujourd’hui de la porter dans le monde comme signe de l’amour du Seigneur Jésus pour l’humanité, en annonçant à tous que c’est seulement en Jésus-Christ, mort et ressuscité, que se trouve le salut et la  rédemption. 

Bénissez Saint-Père, ce peuple de jeunes missionnaires “enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi”, prêts à partir témoigner de leur foi jusqu’aux extrémités de la terre!

Merci, Saint-Père!

    

 

© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts